Mutualisation !

En relisant l’édito de notre newsletter d’octobre pour nos structures chrétiennes adhérentes, nous nous sommes dit : « Et si nous le partagions au plus grand nombre ? »

En effet, il reprécise clairement ce que nous sommes profondément, ce qui guide nos actions et notre volonté profonde de contribuer, à notre mesure, à l’avènement d’un monde plus respectueux de l’homme et de la planète !

Cet édito trouve donc naturellement sa place sur ce blog.

Bonne lecture & à bientôt pour un prochain billet !

faire_équipe_ensemble

 

« Chers adhérents,

Mutualisation !

C’est le grand mot de cet automne, que l’on entend un peu partout, signe que les temps sont difficiles et qu’il faut gérer au plus fin.
Au Cèdre, nous partageons évidemment ce souci. Depuis 20 ans, nous portons ce discours dans l’Eglise, dans les écoles, dans les communautés et ailleurs : « groupons-nous, nous serons plus performants ! »
Il a fallu du temps et de la volonté pour que cette idée de travailler ensemble sur nos achats aboutisse, mais aujourd’hui c’est une réalité : 100 % des diocèses, 2 500 écoles, la quasi totalité des monastères et abbayes, tous achètent ensemble.
Grâce à la « coquille » Cèdre, la solidarité ecclésiale dans les achats est devenue une réalité concrète : la grosse école soutient la petite ; le petit carmel ou la paroisse profitent des volumes des maisons de retraites … Et tous achètent aux mêmes tarifs.

Et quel temps gagné !

Grâce à cette mutualisation, parfois de bouts de chandelles, le Cèdre est devenu un groupement qui compte pour les fournisseurs, nous sommes souvent parmi leurs 10 premiers clients, ce qui permet évidemment d’accéder aux meilleurs prix.

Tout cela repose sur vous, chers adhérents, car ce qui fait la force d’un groupement c’est la fidélité de ses adhérents et les volumes d’achat qu’il représente. Sachez que pour les fournisseurs, le Cèdre est un groupement exemplaire … ce qui justifie des prix exemplaires !

Votre fidélité ne nous est pas acquise, nous devons la mériter par la qualité de notre service et de nos prix, mais aussi et surtout par ce qu’est le Cèdre profondément :
– un groupement unique qui fédère toutes les structures chrétiennes, petites ou grosses ;
– un groupement qui fonctionne avec des fournisseurs régionaux choisis par vous ;
– un groupement qui sait gérer des remises supplémentaires de fin d’année, qui améliorent encore les prix ;
– un groupement fondé sur l’écologie intégrale, qui intègre des critères extra financiers dans ses appels d’offres ;
– un groupement solidaire, qui met l’homme et la qualité des relations au cœur de son projet.

Grâce à vous, chers adhérents, le Cèdre est aujourd’hui une entreprise, qui peut utiliser ses bénéfices pour améliorer ses services, mais aussi pour soutenir les nombreux projets que vous portez : le label Eglise Verte*, la diffusion de films chrétiens en France (SAJE), la promotion des maisons de retraite chrétiennes**, la recherche fondamentale sur l’écologie intégrale ***… La liste des engagements du Cèdre est longue. Nous sommes fiers également de soutenir Antoine, chrétien syrien que nous avons décidé de recruter par solidarité avec ces réfugiés qui frappent à notre porte.
Dorénavant, chaque mois, nous vous présenterons, dans cette newsletter, une initiative solidaire du Cèdre, pour que vous compreniez toujours mieux l’esprit qui nous anime !

Oui, le Cèdre, ce sont des prix, des services, mais c’est tellement plus !  »

*(porté par la Conférence des Évêques de France, la Fédération protestante de France, la CECEF et l’assemblée des Évêques orthodoxes de France).

** en partenariat avec la FNISASIC et Ecclésia RH

***  soutien à la chaire Jean Bastaire de l’université catholique de Lyon (Fabien REVOL).

Ce contenu a été publié dans Notre Aventure par François M.. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos François M.

Je travaille au sein de l’ équipe « InfoCom », comprenez « Informatique et Communication », sur l’éditorial, l’emailing… Passionné par le digital, je confesse une « légère » addiction à mon smartphone. Né dans les années 80, et papa de 4 têtes blondes, j’ai posé, en 2008, mes valises en Bourgogne après une expérience RH en région lyonnaise et parisienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s