Le Cèdre : une entreprise en chemin avec Laudato Si

visuel_congresAu Cèdre, nous recherchons le bien commun. L’enseignement social de l’Eglise nous inspire depuis longtemps dans cette quête. Mais la publication de Laudato Si a été un révélateur pour nous : si nous voulons contribuer à l’avènement d’un monde fondé sur l’Amour*, nous avons une responsabilité que nous ne pouvons éluder.

Nous nous sommes donc mis en chemin pour déployer l’écologie intégrale dans tous les métiers de l’entreprise*. 

Un article vient d’être publié sur le site de la conférence des évêques de France (section « s’engager dans la société » rubrique « développement durable » (ici)). Il donne un bon éclairage sur nos intentions, le chemin parcouru et les fruits déjà produits, comme par exemple le congrès 2016, le parrainage du label église verte ou encore le soutien à la chaire Jean Bastaire de l’UCLY, etc…).

Nous sommes également en chemin pour faire évoluer notre manière de travailler, d’interroger les fournisseurs à la lumière de l’écologie intégrale. Une équipe “écologie intégrale” est même dédiée au sujet afin de le faire avancer concrètement et ne pas en rester aux intentions de façade.

Si le sujet vous intéresse, suivez donc ce blog pour suivre nos actions et n’hésitez pas à prendre contact avec nous ! 

Si vous êtes arrivés par hasard sur cette page et que le fait de mutualiser vos achats avec des structures sensibles à l’écologie intégrale vous parle, contactez-nous !

 

* Extraits de notre projet d’entreprise

Au Cèdre, les adhérents sont libres !

Le développement du Cèdre ces dernières années montre qu’un juste équilibre a été trouvé pour les satisfactions de toutes les parties prenantes. Cet équilibre, c’est la recherche du bien commun.

Homme bras ouvert vers le ciel liberté

La liberté et l’engagement sont deux notions importantes de cet équilibre. En effet, en tant qu’adhérent, vous êtes fondamentalement libres. Votre liberté s’exprime par les choix que vous posez : choix d’adhérer au Cèdre, choix des marchés auxquels vous voulez adhérer, choix des fournisseurs avec lesquels vous voulez travailler.

Le corollaire est l’engagement que vous prenez, une fois inscrit à l’un de nos cent marchés, de l’utiliser et d’acheter exclusivement chez les fournisseurs référencés.

Cet engagement est d’abord le signe de votre solidarité avec tous les autres adhérents : vous n’êtes pas un simple consommateur des prix négociés. En apportant votre volume d’achat, vous renforcez la capacité du groupement à négocier. Tous les adhérents bénéficient donc des meilleurs prix.

Votre engagement est également une pièce essentielle du puzzle dans la proposition qui est faite aux fournisseurs. La recherche du bien commun suppose de rechercher leur bien également. En garantissant aux fournisseurs qu’ils ne seront que deux ou trois à être retenus sur un marché donné, et que les adhérents (ceux qui ont choisi le marché en question) se sont engagés à travailler avec les fournisseurs référencés, le Cèdre crée les conditions d’une bonne négociation, permettant d’obtenir les meilleurs prix pour le bien de tous.

C’est la raison pour laquelle, au Cèdre, ce sont les adhérents qui choisissent les fournisseurs.

En adhérant au Cèdre, vous restez donc libres ! Et cette liberté a du poids quand elle s’engage.

Remise de fin d’année, la cerise sur le gâteau !

Aujourd’hui est un grand jour pour nous ! Nous mettons sous pli les RFA de nos adhérents.
Mais de quoi s’agit-il ?

En plus des prix négociés qui vous permettent de réaliser des économies toute l’année, les fournisseurs consentent des Remises de Fin d’Année en fonction du volume d’achat global réalisé par tous les adhérents.

Nous faisons partie des quelques rares groupements à proposer et à savoir gérer des RFA. Ces remises sont toujours un plus important pour les adhérents.

Pour l’année 2017, elles représentent 9 millions d’euros reversés dans leur intégralité à nos adhérents, au centime près, sans aucun frais de gestion pour le Cèdre. En moyenne, ces RFA correspondent à 2% de ristourne supplémentaire et à plus de 3 fois le montant des cotisations !

Ce n’est donc pas une mince affaire, et un événement non négligeable dans la vie du Cèdre puisqu’une bonne partie des collaborateurs met la main à la pâte pour préparer tous ces courriers ! Chers adhérents, surveillez vos boîtes aux lettres 😉

Mutualisation !

En relisant l’édito de notre newsletter d’octobre pour nos structures chrétiennes adhérentes, nous nous sommes dit : « Et si nous le partagions au plus grand nombre ? »

En effet, il reprécise clairement ce que nous sommes profondément, ce qui guide nos actions et notre volonté profonde de contribuer, à notre mesure, à l’avènement d’un monde plus respectueux de l’homme et de la planète !

Cet édito trouve donc naturellement sa place sur ce blog.

Bonne lecture & à bientôt pour un prochain billet !

faire_équipe_ensemble

 

« Chers adhérents,

Mutualisation !

C’est le grand mot de cet automne, que l’on entend un peu partout, signe que les temps sont difficiles et qu’il faut gérer au plus fin.
Au Cèdre, nous partageons évidemment ce souci. Depuis 20 ans, nous portons ce discours dans l’Eglise, dans les écoles, dans les communautés et ailleurs : « groupons-nous, nous serons plus performants ! »
Il a fallu du temps et de la volonté pour que cette idée de travailler ensemble sur nos achats aboutisse, mais aujourd’hui c’est une réalité : 100 % des diocèses, 2 500 écoles, la quasi totalité des monastères et abbayes, tous achètent ensemble.
Grâce à la « coquille » Cèdre, la solidarité ecclésiale dans les achats est devenue une réalité concrète : la grosse école soutient la petite ; le petit carmel ou la paroisse profitent des volumes des maisons de retraites … Et tous achètent aux mêmes tarifs.

Et quel temps gagné !

Grâce à cette mutualisation, parfois de bouts de chandelles, le Cèdre est devenu un groupement qui compte pour les fournisseurs, nous sommes souvent parmi leurs 10 premiers clients, ce qui permet évidemment d’accéder aux meilleurs prix.

Tout cela repose sur vous, chers adhérents, car ce qui fait la force d’un groupement c’est la fidélité de ses adhérents et les volumes d’achat qu’il représente. Sachez que pour les fournisseurs, le Cèdre est un groupement exemplaire … ce qui justifie des prix exemplaires !

Votre fidélité ne nous est pas acquise, nous devons la mériter par la qualité de notre service et de nos prix, mais aussi et surtout par ce qu’est le Cèdre profondément :
– un groupement unique qui fédère toutes les structures chrétiennes, petites ou grosses ;
– un groupement qui fonctionne avec des fournisseurs régionaux choisis par vous ;
– un groupement qui sait gérer des remises supplémentaires de fin d’année, qui améliorent encore les prix ;
– un groupement fondé sur l’écologie intégrale, qui intègre des critères extra financiers dans ses appels d’offres ;
– un groupement solidaire, qui met l’homme et la qualité des relations au cœur de son projet.

Grâce à vous, chers adhérents, le Cèdre est aujourd’hui une entreprise, qui peut utiliser ses bénéfices pour améliorer ses services, mais aussi pour soutenir les nombreux projets que vous portez : le label Eglise Verte*, la diffusion de films chrétiens en France (SAJE), la promotion des maisons de retraite chrétiennes**, la recherche fondamentale sur l’écologie intégrale ***… La liste des engagements du Cèdre est longue. Nous sommes fiers également de soutenir Antoine, chrétien syrien que nous avons décidé de recruter par solidarité avec ces réfugiés qui frappent à notre porte.
Dorénavant, chaque mois, nous vous présenterons, dans cette newsletter, une initiative solidaire du Cèdre, pour que vous compreniez toujours mieux l’esprit qui nous anime !

Oui, le Cèdre, ce sont des prix, des services, mais c’est tellement plus !  »

*(porté par la Conférence des Évêques de France, la Fédération protestante de France, la CECEF et l’assemblée des Évêques orthodoxes de France).

** en partenariat avec la FNISASIC et Ecclésia RH

***  soutien à la chaire Jean Bastaire de l’université catholique de Lyon (Fabien REVOL).

2017… une belle année pleine de projets

Le mois de janvier est déjà bien avancé. Je suis cependant encore dans les temps pour vous présenter cette vidéo où l’équipe du siège se fait le porte parole de toute l’entreprise, pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2017…

Cette année, pour nos vœux, nous avons voulu vous montrer les visages des personnes qui œuvrent au quotidien pour vous aider dans la gestion de vos établissements.

Nos résolutions pour 2017 ?

Etre toujours plus proches de vous et poursuivre notre chemin ensemble vers l’écologie intégrale !

Après une année 2016 marquée par notre congrès sur l’écologie intégrale, nous avons à cœur de déployer cette thématique en concentrant nos efforts sur les 3 points suivants :

Service de proximité 

Notre ambition, pour cette année encore, est de vous apporter le meilleur service, avec fluidité, tout en répondant du mieux possible aux problématiques que vous rencontrez !

Pour nous la proximité se traduit de deux façons :

  • la proximité métier qui nous permet de bien connaître vos préoccupations et vos besoins pour y répondre,
  • La proximité géographique avec nos équipes terrains qui vous visitent régulièrement et sont vos premiers interlocuteurs.

Tout cela en continuant de développer de bonnes relations sur fond de convivialité et de professionnalisme avec nos collègues, nos adhérents, nos partenaires…

L’écologie environnementale au Cèdre 

Notre congrès a renforcé la dynamique d’un groupe de travail qui réfléchit et agit sur le déploiement de l’écologie environnementale au Cèdre.

Toutes les thématiques sont abordées : depuis la consommation d’eau, jusqu’à la production de tomates cerises bio, en passant par la gestion des impressions et même l’installation de ruches sur le toit du Cèdre… mon petit doigt me dit que ce projet pourrait voir le jour dans les prochaines années !

le déploiement de l’écologie intégrale dans les appels d’offres 

Nous réaffirmons la vision de notre projet d’entreprise : « nous voulons être une société à la pointe de la réflexion éthique et démontrer que cette valeur ajoutée éthique […] est finalement source d’épanouissement des personnes… ».

Nous allons continuer de travailler main dans la main cette année avec des adhérents et des fournisseurs pour développer la dimension écologie intégrale de nos appels d’offres. Et nous avons envie de vous partager sur ce blog les belles initiatives que nous découvrirons chez les fournisseurs qui répondent à nos consultations !

Nous sommes persuadés que ces résolutions nous feront progresser individuellement, mais aussi collectivement, et qu’elles auront un impact autour de nous… l’effet boule de neige est bien d’actualité !

En 2017, pour suivre nos aventures, rejoignez-nous sur facebook, twitter, ou linkedin !

Ne manquez pas toutes nos actus pour optimiser vos achats sur votre magazine en ligne : magazine.lecedre.fr 

Vous avez pris des résolutions pour cette nouvelle année ? Tenez bon ! Elles vous feront AVANCER, sans hésiter !

 « Heureux les sobres ! »

Tel est le titre de notre dernier congrès… au grand désespoir de certains, ce ne fut pas une rencontre pour mieux découvrir les délicieux breuvages issus des vignobles bourguignons, mais bien une occasion de découvrir ou d’approfondir l’écologie intégrale. Késako ? En deux mots, l’écologie intégrale consiste à prendre soin des personnes et de l’environnement, l’un n’allant pas sans l’autre.table-rondeNous avons été interpellés, bousculés, éclairés, voire même enthousiasmés par des intervenants aussi différents qu’un ancien officier légionnaire devenu chef d’entreprise, un cardinal, un professeur de biologie, un consultant en management, un professeur d’éthique sociale et de philosophie politique, etc. L’optimiste réaliste, Patrice Valantin, nous prend à contre-pied en affirmant que « nous vivons une période extraordinaire ». Le Cardinal Barbarin nous invite à redonner du sens à nos actions, en proposant, notamment avec sa casquette (ou sa mitre) d’ecclésiastique « d’ancrer nos vies dans le ciel ». En reprenant l’expression du Pape François « le temps est supérieur à l’espace » il nous suggère aussi de sortir du « tout quantitatif ». Enfin Cécile Renouard, nous proposait une révolution culturelle en nous ancrant dans la réalité… Vous souhaitez aller à la source et écouter ou réécouter ces différentes interventions ? Rendez-vous sur le site dédié au congrès.

« Et maintenant ? » est la question récurrente au lendemain de ce congrès. Lire la suite

Des adhérents en plein cœur !

Au Cèdre, être proche de nos clients n’est pas un vain mot. Bon, chez nous, même si nous sommes juridiquement une SARL, un client s’appelle un “adhérent”. Et, il ne s’agit pas ici d’une simple coquetterie linguistique, mais plutôt de traduire notre volonté de les impliquer étroitement dans la vie de l’entreprise.adhérents

Ainsi, depuis les débuts du Cèdre, nos adhérents sont impliqués à toutes les étapes de nos appels d’offres. Depuis la rédaction du cahier des charges jusqu’au choix des fournisseurs référencés, en passant par l’étape cruciale de la négociation. En un mot, ils sont au cœur des étapes importantes du processus de fabrication de notre service (si vous ignorez que nous sommes une centrale de référencement, vous n’avez, sans doute, pas compris pourquoi je parle d’appels d’offres… maintenant vous savez !).

Et comme vous l’avez peut-être déjà compris, nous avons envie d’aller jusqu’au bout de nos aventures.  Ainsi, nous avons décidé de passer une étape supplémentaire en associant des adhérents à nos réflexions de fond sur l’entreprise. Nous avons ainsi créé, il y a environ 9 mois, un comité consultatif d’adhérents. Ce comité fut porté sur les fonts baptismaux à l’occasion de notre dernier séminaire. Lire la suite