Grâce au Cèdre, une demeure Source Vive à Paray-le-Monial !

La demeure Source Vive, un lieu de vie pour les personnes en difficulté psychique

En 2014, une maison d’accueil pour personnes en difficulté psychique a ouvert à Paray le Monial (71), grâce au soutien financier du Cèdre. Cette demeure Source Vive est aujourd’hui un havre de paix pour 6 résidents, heureux d’avoir enfin trouvé un lieu de vie qui leur convient.

Demeure Source Vive de Paray le Monial (71)

Des résidences pour éviter l’isolement et la solitude

En plus de la maladie (bipolarité, schizophrénie, …), déjà très douloureuse à accepter, les personnes en difficulté psychique souffrent d’une immense solitude. Elles n’ont en général aucune raison d’être accueillies durablement dans un hôpital psychiatrique et sont le plus souvent mal à l’aise dans leurs familles. Elles aspirent à s’installer dans un petit appartement, mais là, généralement, la solitude les rattrape et attise la maladie. C’est le cercle vicieux : aucun lieu n’est vraiment adapté pour elles.

Les demeures Sources Vives entendent combler modestement ce manque, en proposant des lieux de vie permanents, spécifiquement adaptés aux besoins des personnes malades psychiques, en tenant compte de leurs fragilités et de leurs difficultés.

Des lieux à taille humaine

Ces maisons sont des lieux de vie regroupant idéalement 8 personnes, accompagnées par un “membre de soutien”, qui veille au bon fonctionnement de l’ensemble et aux besoins de chacun. L’objectif est de créer un “esprit de famille”, grâce auquel les résidents pourront se retrouver en confiance, et accueillis tels qu’ils sont, avec bienveillance.

Le fonctionnement des maisons

Dans une demeure Source Vive, chaque résident est locataire de sa chambre (bail), où il est chez lui. La vie commune s’organise autour des repas pris en commun, et chacun participe, à sa mesure, à la vie quotidienne de la maison, en prenant sa part de travail, au service de tous : courses, préparation des repas, ménage, etc.

Des activités

Un panel d’activités est proposé chaque après-midi aux résidents, pour améliorer leurs connaissances, développer leurs compétences et faciliter leur adaptation à la vie ordinaire. L’objectif est d’accroître autant que possible l’autonomie de chaque personne, pour une meilleure insertion dans la société, tout en tenant compte de ses fragilités et difficultés.

Un “membre de soutien” présent

La vie quotidienne dans la maison est gérée par une personne salariée de l’association. Sa mission est d’organiser le travail entre tous, mais aussi d’être attentive aux besoins de chacun.

Une association de gestion

Chaque demeure est gérée par une association à but non lucratif.
Cette association a pour mission de sélectionner et d’accueillir les nouveaux résidents, de suivre le budget de la maison, de s’assurer du respect des règles de vie, de participer à l’animation de la maison…

Le suivi médical

Une demeure Source Vive n’est pas un lieu médicalisé. Chaque résident a son propre médecin traitant et est suivi en dehors de la maison. À son arrivée, chaque résident s’est engagé à suivre sérieusement son traitement médical. Cette condition est impérative pour pouvoir rester dans la maison.

Témoignage de Véronique (29 ans) :
« J’ai fait une crise délirante aigüe à 27 ans, sur mon lieu de travail. Un changement de travail, trop de stress, de pression et une certaine désillusion. C’est ma grand mère qui m’a parlé des demeures des Sources Vives. Après un an chez mes parents, j’ai emménagé dans la maison de Lourdes. J’y ai trouvé un rythme de vie, une certaine stabilité et un climat rassurant. Les nombreuses balades m’ont beaucoup apporté dans un premier temps, puis la couture (c’est mon métier) et bien sûr la vie en communauté qui oblige à respecter certaines règles et permet de partager de bons moments. Aujourd’hui, avant de retourner dans la “vie active”, je fais une formation complémentaire à Pau. »

 

La maison de Paray le Monial

La maison de Paray le Monial, ouverte en 2014, accueille actuellement 6 locataires. Une nouvelle tranche de travaux pour aménager une annexe de la maison est prévue et 30000€ restent à trouver pour pouvoir réaliser ces aménagements. Ces travaux permettront d’accueillir deux résidents supplémentaires avec de nouvelles salles communes.

Pour en savoir plus
Les demeures des Sources Vives sont regroupées au sein d’une fédération nationale :
12 maisons sont actuellement en fonctionnement en France, et 8 sont en création dans différentes régions.

Pour tout contact avec la fédération des demeures des Sources Vives :
dsv-sources-vives.fr
Découvrez en image la demeure Source Vive de Lourdes ci-dessous :

N’hésitez pas à faire connaître l’existence de ces maisons qui peuvent être d’une grande aide pour des personnes en difficultés psychiques.
Pour la demeure Source Vive de Paray-le-Monial :
Contact et renseignements
Odile Chevallier – 06 72 81 91 46.