Sainte Hildegarde : ce qu’il faut savoir pour être bien dans son assiette !

Visuel_video_ste_hildegarde_blogA l’occasion du congrès “Heureux les sobres…” sur l’écologie intégrale, organisé par le Cèdre en 2016, quelques moines et moniales nous ont partagé une préoccupation : “Que faire pour favoriser une meilleure alimentation dans les communautés religieuses ?”. En effet, la question de la qualité de l’alimentation revient de plus en plus régulièrement dans les abbayes et monastères…

Pour répondre à ce questionnement et poursuivre notre engagement lié à l’écologie intégrale, nous avons décidé de bâtir un projet de rencontre sur cette thématique en nous inspirant des travaux de Sainte Hildegarde [1] sur la santé et la nutrition. Ainsi est née cette rencontre, en étroite collaboration avec les sœurs de l’abbaye Sainte Marie de Rieunette. Cette communauté de cisterciennes de l’Aude, qui a reçu le trophée du coup de cœur du Cèdre à l’occasion des 1ères victoires de l’écologie intégrale en 2016, est en effet en marche sur le chemin de l’écologie intégrale. Les six sœurs que compte ce petit prieuré ont développé la production de produits cosmétiques biologiques (artisanat monastique sous la marque Couleur Ciel), un jardin de simples et un jardin potager.

Les 6 et 7 septembre derniers, la rencontre de Ste Hildegarde a rassemblé une quarantaine de moines, moniales et religieux du Sud de la France, ainsi que quelques collaborateurs du Cèdre, avec l’objectif de découvrir la nutrition selon Sainte Hildegarde et, également, d’insister sur la place des jardins de simples (ou jardins médicinaux) et des potagers dans les abbayes et monastères.

Pour avoir un petit aperçu de cette rencontre très riche, découvrez la vidéo ci-dessous !

Concrètement, la rencontre s’est articulée autour de 4 ateliers sur deux demi-journées consécutives. Lire la suite

“Hack My Church” ou comment rapprocher l’Eglise du Numérique

hackmychurch logo

Aujourd’hui, je souhaite vous partager une initiative intéressante, même étonnante, à laquelle deux collaborateurs du Cèdre (et plusieurs adhérents !) ont participé.

Il s’agit de Hack My Church, un événement original qui s’est tenu fin mai à Lyon. Le concept : développer en 3 jours des outils numériques au service de l’Eglise.

 

80 talents pour innover et construire l’Eglise 2.0

Les 80 participants de ce hackathon* ont d’abord postulé par internet. Âgés de 15 à 60 ans, catholiques, protestants ou athées, les différents profils présents sont répartis en 5 catégories : développeurs informatiques, bricoleurs, artistes, communicants et experts en humanité connaissant la Bible ou engagés dans l’action caritative ou humanitaire.

Chaque participant a intégré une équipe après une heure de brainstorming collectif, qui a permis de faire émerger des projets concrets, en fonction des 7 thèmes définis par les organisateurs, tels que : voir l’invisible, dialoguer / évangéliser, développer son intériorité, organiser / soutenir une paroisse… Lire la suite